“Et quand il eut dĂ©passĂ© le pont, les fantĂŽmes vinrent Ă  sa rencontre
”

Nosferatu, Une Symphonie de l 'Horreur

Synopsis

Wisborg —1838. Hutter et Ellen, jeunes mariĂ©s, vivent paisiblement, jusqu’au jour oĂč l’agent immobilier Knock reçoit de Transylvanie une mystĂ©rieuse lettre du comte Orlok ; celui-ci dĂ©sire acquĂ©rir une demeure dans les environs. Knock charge alors Hutter de se mettre en route pour le chĂąteau du comte toute affaire cessante. MalgrĂ© les protestations de sa jeune Ă©pouse, Hutter entame le long voyage. Et une fois sur place, c’est le dĂ©but du cauchemar


Bande-annonce

Le cinĂ©-concert “Nosferatu”

Plus qu’une sĂ©ance de cinĂ©ma

Le cinĂ©-concert “Nosferatu” propose aux spectateurs de revivre les Ă©motions du film “Nosferatu, Une Symphonie de l’Horreur”, chef-d’Ɠuvre du cinĂ©aste expressionniste Friedrich Wilhelm Murnau, au cours d’une sĂ©ance de cinĂ©ma inoubliable. AccompagnĂ© par 13 musiciens, en direct comme pendant l’ñge d’or du cinĂ©ma muet, sur une nouvelle partition d’Alexis Savelief, “Nosferatu” retrouve toute la puissance expressive de ses images et la force de son rĂ©cit intemporel, se parant au passage d’une touche de modernitĂ©. C’est l’occasion de dĂ©couvrir ou redĂ©couvrir ce petit bijou de cinĂ©ma.

DĂ©couvrir “Nosferatu”

Critique du cinĂ©-concert “Nosferatu”
“La musique composĂ©e par Alexis Savelief” crĂ©e un “paysage imaginaire et onirique d’une qualitĂ© exceptionnelle”… (Unidivers, sur le cinĂ©-concert de l’OSB Ă  l’OpĂ©ra de Rennes)
“Nosferatu”, adaptation non-autorisĂ©e de “Dracula”
Un film de référence, qui était pourtant voué à disparaßtre


Parce que les producteurs de “Nosferatu, Une Symphonie de l’Horreur” n’avaient pas acquis les droits d’adaptation de “Dracula” auprĂšs de Florence Balcombe, la veuve de Bram Stoker, toutes les copies du film furent destinĂ©es Ă  la destruction, au terme d’un procĂšs retentissant. Et pourtant


Lire
Le cinĂ©-concert “Nosferatu”
Du sang frais pour Nosferatu

Lorsqu’Alexis Savelief travaille Ă  sa nouvelle partition musicale pour le film muet “Nosferatu, Une Symphonie de l’Horreur”, de 2004 Ă  2006, c’est l’occasion pour lui de dĂ©poussiĂ©rer cette imagerie terrifiante du mythe des vampires, et de lui insuffler un peu d’optimisme.

Lire & regarder
Le guide des motifs & thĂšmes musicaux
Pour s’immerger dans les finesses de la partition

Pour dĂ©couvrir le nouvel accompagnement musical d’Alexis Savelief, composĂ© spĂ©cialement pour le cinĂ©-concert “Nosferatu, Une Symphonie de l’Horreur”, rien de mieux que de suivre le guide et se plonger pas Ă  pas dans les mĂ©andres musicaux de cette partition hautement structurĂ©e.

Lire & Ă©couter

Quelques chiffres

Le cinĂ©-concert “Nosferatu” en quelques chiffres


1921

l’annĂ©e de production

L’ñge d’or du cinĂ©ma muet expressionniste.

1

Le film de référence

La premiĂšre adaptation de “Dracula”.

93

minutes

L’émotion d’un grand moment de cinĂ©ma
et d’un concert en une seule sĂ©ance.

13

musiciens

8 violoncelles, 3 synthĂ©tiseurs, 2 percussionnistes :
tout un monde sonore


19

thĂšmes/motifs musicaux

Pour caractériser au mieux les personnages
et les situations.

41

morceaux

RĂ©partis en 5 actes dramatiques
pour raconter l’histoire dans toute sa force.

433

pages de musique

La bobine tourne, les pages aussi !

2309

mesures

Pour contenir toute la partition.

76589

notes de musique

SynchronisĂ©es Ă  l’image prĂšs.

DerriĂšre “Nosferatu”

Les artistes

Friedrich Wilhelm Murnau
RĂ©alisateur
Alexis Savelief
Compositeur